• Odrey bien être

Le carnet d'une minima : "l'Art ou la philosophie de vivre minimaliste" - MON MINIMA

Mon premier post intitulé "Présentation du minimalisme" pose le fondement du mouvement, son évolution au fil des années et ses principes.


Ce post présente "ma philosophie minima" qui s'appuie sur les principes fondamentaux, sur l'épanouissement personnel et la quête de liberté.


Je souhaiterai également démontrer que le minimalisme est progressif, adaptatif et alternatif.



LE RAPPEL DES PRINCIPES FONDAMENTAUX


Les principes fondamentaux du minimalisme reposent sur une phrase : "Vivre mieux avec moins !"


A vous de jouer maintenant !!!


Je sais cela est très court comme explication ! C'est bien le principe du minimalisme !!! Pas d'excès, de superflu ni d'inutile !


Sérieusement, je trouve assez réducteur l'image renvoyée par certains médias, blogs, vidéos et livres... Rien d'étonnant que cette pratique est mauvaise réputation !


Aujourd'hui, je souhaite avec ce post, vous présenter un autre regard sur le minimalisme ou plutôt comme j'aime à le dire "mon minima" qui est réellement un "Art de vivre " ou une "Philosophie de vivre".


LE MONDE EXTERIEUR



J'entends par là, "les autres" au sens large. Ceux qui envahissent énormément notre monde intérieur c'est-à-dire notre esprit, notre émotionnel, notre corps physique et psychique.


Choisir le minimalisme, c'est prioriser son monde intérieur par rapport au monde extérieur !


Mon "minima" lutte contre les barrières, les contraintes, les jugements, l'individualisme, le consumérisme et le matérialisme que nous impose cette société capitaliste.


Je ne suis pas anarchiste, mais humaniste !


Les valeurs actuelles ne correspondent pas aux miennes du "vivre ensemble" ! Pour rappel, c'est le fait de prioriser l'Humain au sein d'une société et j'ajouterais au sein de notre belle planète.

A l'heure de la mondialisation, la seule chose sacrée est "cette foutue monnaie" !


"Posséder" ne détermine pas "exister". Cela, nourrit seulement notre égo et nous formate à une image sociétale dégradée.


La seule richesse est celle de notre cœur !


"C'est le cœur qui témoigne de la richesse d'un homme. Il est pauvre ou riche non selon ce qu'il possède mais selon qui il est."

Henry Ward Beecher



LE CHEMIN VERS LE "MINIMA"

Il y a au départ un chemin de vie bâtit de l'enfance à l'adolescence uniquement par le monde extérieur. Puis, arrive l'âge du jeune adulte et de l'adulte qui apporte son monde intérieur et va à la recherche de "sa" vie !


La difficulté c'est que nous ayons été façonnés par la société, l'éducation, les principes, les croyances, les peurs, les dictats, les interdictions, les obligations...


Mettons de côté tout le poids "des autres" qui nous écrase pour nous libérer !


J'exprime simplement le "libre-arbitre". Cette capacité de faire ou de ne pas faire, de choisir ou ne pas choisir selon sa volonté et non l'influence des autres.


Imaginez créer le monde que vous souhaiteriez ! Quel épanouissement ! Quel bonheur !


Le minimalisme c'est faire naître ce monde idéal dans notre réalité.


Je ne vends pas du rêve ! Il y aura toujours des contraintes, des aléas, du négatif, des agacements, mais les faire devenir tous petits dans notre quotidien pour ne plus nous encombrer, ça c'est possible !


C'est l'un des principes fondamental du minimalisme et du bien-être. Diminuer la charge mentale et se concentrer sur l'essentiel !



LE RETOUR AUX SOURCES


Le retour aux sources par l'essentiel !

Mais l'essentiel c'est quoi ?

Je répondrai que c'est le fondement, le départ et la base de…

De quoi ?

De l'être humain bien sûr !


Imaginez-vous ne plus respirer, ne plus boire, ne plus manger et ne plus dormir !

Oupsss ! Il n'y a plus de vie !!!


Voilà les points essentiels ! Prendre soin de soi !


Petit retour en arrière (enfin grand !)...il y a environ 200 000 ans !

Visualisez l'espèce Homo Sapiens (l'Homme Sage, l'Homme Savant) dont nous faisons partie au passage ! un animal parmi plus d'un millions d'autres espèces animales sur Terre et de bien nombreuses autres espèces vivantes.

Pensez-vous qu'il mangeait du fast-food ? Qu'il faisait du shopping ? Qu'il regardait des séries pendant des heures ? Qu'il échangeait avec sa famille et ses amis à travers un écran ? Et qu'il détruisait l'environnement indispensable à sa survie ?


Heureusement que non !!! Il luttait pour sa survivance !

Il a appréhendé son environnement, s'est adapté, a évolué grâce à son observation et sa curiosité. En fait, il a juste utilisé les ressources et les capacités de son corps et de son esprit...(heureusement, sinon, nous ne serions pas là pour en parler actuellement !)


Aujourd'hui, nous n'exploitons plus nos capacités mais nous les inhibons avec la sédentarité, la malbouffe, le stress, l'assistanat permanent par des machines, la facilité de tout et pire encore car l'on nous parle d'évolution de l'Homme mais je dirais plutôt que c'est une mutation négative ! Une évolution permettrait une simplification de la vie, une amélioration de la qualité de vie, une diminution des maladies, une augmentation de l'ouverture d'esprit, une cohésion humaine et une Terre en bonne santé…


A moins que vous ne viviez sur une autre planète (merci de m'envoyer l'adresse discrètement !), on ne peut que se résoudre à confirmer cette mutation.

La bonne nouvelle, c'est que chacun de nous, à notre échelle pouvons changer les choses. Revenir à un mode de vie plus sain, plus simple et plus respectueux du monde des vivants. Cela n'est pas une utopie car ce sont les valeurs du minimalisme !


Je ne renie pas et je ne rejette pas le monde dans lequel nous vivons mais je m'adapte pour trouver mon équilibre dans ces extrêmes !

L'Homme est capable du meilleur comme du pire ! J'ai choisi d'aller explorer le meilleur...


UNE RECONNEXION A LA NATURE


Trouver l'équilibre et l'harmonie tel le Yin et le Yang.


Selon les chinois, c'est comme un grand champ de force cosmique qui donne au monde son existence et sa présence.

L'harmonie du monde est maintenue grâce à ces deux éléments complémentaires et en dualité.



Prenez la nature et l'être humain. Nous sommes en dualité mais complémentaire !

L'Homme essaye depuis toujours de contrôler et maîtriser ce qui l'entoure pour ne plus avoir peur. Or, ce qui l'entoure c'est également ce qui le fait vivre !

Nous ne sommes pas au-dessus des êtres vivants mais à égalité comme chacune des espèces vivantes avec un rôle à jouer dans le cycle de la vie.


Une fois remis à notre place et lorsque notre attention n'est plus porté sur notre égo, l'argent et le matériel, une autre réalité apparaît !


C'est tout simplement "l'éveil à la nature ou le réveil à la vie".


Mon déclic vers le minimalisme !


Ne plus être dépendant des autres et des choses permet d'ouvrir les yeux sur la plus belle richesse que l'on possède...notre Terre-Mère ! Elle qui nous offre tant de beautés, de merveilles et d'ingéniosités.


Alors pourquoi chercher ailleurs ce que nous avons devant les yeux ! Rendre visible ce qui était invisible !


Libérer notre instinct "animal", pour retrouver notre intuition !


UNE RECONNEXION A SOI


La réalité sociétale concentre notre attention sur le virtuel et le fictif afin de détourner notre attention de l'essentiel.


Pourquoi ? Car la nature est généreuse, elle donne sans compter et surtout gratuitement.


Problème !!!

Mais plus qu'un problème, cela devient une priorité car détruire petit à petit l'essence même de l'être humain...je ne vois pas bien !


Créer et je dis bien créer, des "hommes-machines", dépourvus d'émotions, assoiffés par le pouvoir et l'argent dont les valeurs se résumeraient à destruction, égo, nombrilisme, puissance et matérialisme (toutes ressemblances avec des personnes réelles n'appartiennent qu'à vous !).

n'a pas de sens pour l'avenir ! Nous sommes dotés de sensibilité, d'émotions, de créativité, d'amour, de bienveillance, et de bien d'autres choses pour se résumer à si peu et surtout se renier.


Le "minima" permet de se reconnecter à soi, à cet essentiel.


Comment ?

Apprenez à vous déconnecter des "pollueurs" qui ne veulent pas votre bien mais juste aspirer tout ce que vous avez de meilleur.

Eveillez vos sens pour réveiller l'énergie en vous. L'observation et l'adaptation sont normalement innées pour l'Homme. Réactiver-les pour vous révélez !


Ouvrez grand les yeux ! Partez à la découverte de votre réalité et de votre intériorité...



VIVRE SON "MINIMA"


Le cheminement est long pour revenir vers soi mais précieux car cela s'appelle l'expérience.

Plusieurs étapes sont nécessaires pour la quête de l'épanouissement personnel et de la liberté : se prioriser, se libérer des autres, créer votre réalité, prenez soin de vous, trouvez votre équilibre, votre harmonie, réveillez-vous à la vie, reconnectez-vous à l'essentiel et à vous-même.


Lorsque je parle de "minima" vous l'aurez compris, c'est le chemin de notre vie .

Simplement, devenir vous-même et vivre avec vos valeurs.


Le but n'est pas de changer sa vie du jour au lendemain ni d'être quelqu'un d'autre et encore moins d'imposer ce mode de vie aux autres. C'est reprendre sa vie en mains pour être heureux.


Chacun de nous est différent et unique ! C'est une richesse inestimable !

Ce post, n'a aucun but de vous convaincre ou de vous convertir au minimalisme ni à aucune autre cause ! Je souhaite effacer les idées reçues à travers mon regard sur cet "Art de vivre" ou "philosophie de vie".




La quête ultime que nous partageons tous est celle du bonheur !


Le bonheur réside dans la simplicité et l'essentiel.




La nature a ce pouvoir extraordinaire pour apaiser, calmer et être simplement heureux ! Tous les êtres vivants dont nous faisons partis sont une énergie, l'énergie de vie. Nous sommes tous liés et interdépendant les uns des autres dans ce cycle.

Lorsque l'on prend le temps de se connecter à elle, l'on se rend compte de sa beauté et de son ingéniosité. En effet, même si nous ne le voyons pas, un nombre impressionnant d'écosystèmes œuvres à chaque instant pour que la vie se perpétue. Rappelons-nous que la nature n'a pas besoin de l'Homme pour vivre mais que l'Homme est totalement dépendant d'elle.


Être conscient de ce tout, suffit à combler le vide que nous cherchons désespérément à combler par tous les moyens (sport à outrance, médicaments, drogues, alcool, alimentation, achat compulsif...).


A partir de là, un regard nouveau sur la vie, sur les autres et sur vous apparaît !

L'envie d'être une personne plus respectueuse de son environnement, plus tolérante avec les autres, de transmettre la bienveillance et la joie de vivre vous envahit.


Plus vous êtes positif, plus votre vie le sera !


Il y a également l'importance de vivre "ici et maintenant". Faire les choses en conscience et les apprécier. Vivre dans le passé nous ancre dans quelque chose qui n'existe plus, qui n'est plus une réalité dans le présent mais sur lequel nous misons tout alors que c'est notre imagination ! . Être dans le futur c'est ignorer ce qui se passe dans l'instanté peut-être pour lutter contre la peur d'avancer dans la vie et de se rapprocher chaque jour de notre fin.

C'est le principe même de la vie. Et comme dit Philippe Pollet-Villard "Dans un voyage ce n'est pas la destination qui compte mais toujours le chemin parcouru, et les détours surtout".



Pour résumé, c'est une reconnexion à soi et à son enfant intérieur car notre bien-être passe forcément par la question "qui suis-je au plus profond de moi ?"

Cet enfant rêveur, insouciant, s'émerveillant de tout, curieux, créatif et naturel.


Le "minima" est juste le moyen de transport dans ce voyage vers le bonheur.





























63 vues0 commentaire