RANDO NATURE A LA FERME

Samedi 17 septembre 2022  

20220919_084903[1].jpg
20220919_085333[1].jpg
20220919_085358[1].jpg
20220919_085437[1].jpg
20220919_084821[1].jpg
20220919_085425[1].jpg
20220919_085535[1].jpg
20220919_085629[1].jpg
20220919_085302[1].jpg
20220919_085754[1].jpg
20220919_085741[1].jpg
20220919_085819[1].jpg
20220919_085706[1].jpg
20220919_113236[1].jpg
20220702_090421[1].jpg
20220919_090203[1].jpg
20220919_090333[1].jpg
20220919_090309[1].jpg

A la découverte de  Bonnelles (78),

Pecqueuse et Limours (91)

20220919_090013[1].jpg
20220919_090438[1].jpg

BULLE D'OXYGENE ET PAUSE GOURMANDE

Samedi 17 septembre 2022 à 9h...

Arrivée du groupe au point de départ de notre randonnée pédestre du jour. Rendez-vous à Bonnelles, charmante commune des Yvelines et du Parc Naturel Régional de la Haute Vallée de Chevreuse.

 

La journée s'annonce agréable, sportive et gourmande. 

C'est parti ! Direction la ferme Lafouasse qui se situe à 8km de là pour un déjeuner champêtre et dégustation de produits locaux et bio. Les kilomètres s'avalent avec facilité dans ce cadre de marche magnifique et idéal. Nous sommes à travers champs et dans l'observation d'apercevoir un cerf, un sanglier ou un rapace...Marko, lui,  repère le trajet car il devra nous quitter après le déjeuner !

Et bien non ! Les seuls amis que nous avons pu observer sont les canards de la mare de Villevert ! Instant petit déjeuner improvisé avec les chouquettes d'Aurélie, les muffins de Louise, et la bonne humeur générale du groupe. Et on repart car la journée sportive s'annonce surtout gourmande ! Hop ! Petit arrêt de nouveau devant un arbre peu commun, le "Désespoir des singes" autrement dit un Araucaria araucana. Originaire des pentes volcaniques des Andes péruviennes et chiliennes, il doit son nom à ses feuilles triangulaires et très pointues qui permettent de monter dans l'arbre mais pas de redescendre...pour avoir eu l'occasion de tester moi-même lorsque l'on essaye à rebrousse feuilles c'est impossible car très douloureux !  Arrive un autre questionnement et oui  celui de boules au bout des branches...est-ce le fruit ? Ou les feuilles sèches ?  Avis aux curieux j'ai la réponse !!! Ce sont les cônes femelles (boules les plus grosses) et les cônes mâles (boules les plus petites) pour la reproduction.

Cette fois, nous repartons arpenter les chemins jusqu'à Pecqueuse pour y découvrir un beau spectacle, celui de la vie !

Nous nous intéressons aux choux kale. Le fameux choux kale dont nous avions prononcé le nom quelques minutes auparavant et qui pour certains était inconnu au bataillon. Quoi de mieux que de pouvoir le voir en terre pour le reconnaître ! Ah la magie  du monde du vivant !

Nous nous approchons du hangar, lieu de vente des légumes de la ferme pour rencontrer Thomas Lafouasse et Maryse, tante de Thomas. La ferme  est une exploitation familiale qui valorise le contact clientèle. Quelques achats en prévision des jours à venir pour Christelle et découverte d'une brouette un peu spéciale pour  Stéphane ! L'heure du déjeuner sonne ! Direction les serres pour nous abriter du vent et faire face aux planches de maraîchages. Notre pique-nique gourmand fût apprécié des convives : bières Volcelest  du Perray-en-Yvelines, jus de pommes et fromages de chèvre de la ferme de la Noue à la Celle-les-Bordes, terrines de Mérinos et rillettes de porc de la Bergerie nationale de Rambouillet, pains et brioche de la ferme de la Budinerie de la Celle-les-Bordes, confiture de Bon et Rebond et bien sûr un panier de légumes de la ferme Lafouasse de Pecqueuse. Nous nous sommes régalés de pastèque, de concombres, de tomates variées et anciennes, de carottes, de radis et de ciboule. Le temps de prendre un café et d'interagir avec Maxime sur de nombreux sujets historiques et nous suivons Thomas pour une visite de la ferme. Moment de partage, de transmission, d'écoute et de compassion. C'est un travail de chaque instant et de chaque jour, avec passion, convictions et valeurs. 

Enrichis et restaurés, nous reprenons les sentiers direction Bonnelles pour 8km supplémentaires.  Cette fois-ci par la voie verte de l'aérotrain et par un maillon de la véloscénie. Nous empreintons l'ancienne ligne Paris-Chartres avec les anciens vestiges du monorail de l'aérotrain, ce véhicule glissant sur coussin d'air et propulsé par des turbines, des réacteurs, des hélices ou des moteurs linéaires. Son créateur, Jean Bertin, polytechnicien dans l'aéronautique croyait en ce projet réalisé en 1967 mais en 1974 la signature d'abandon du projet fût signé au profit du TGV par influence politique et les lobbies de l'époque. Après ce petit cours d'histoire, nous arrivons presque  point à notre point de départ. Dernier arrêt pour faire une pause détente et partager cet endroit magique de ma jeunesse et de tous les jeunes Bonnellois, la Sablière. 

C'est maintenant l'heure de nous dire au revoir, la tête pleine de souvenirs et de belles rencontres et les jambes légères quoique quelque peu de ressentis musculaires positifs d'avoir parcouru ces 16km ensemble et profité de cette bulle d'oxygène.

Samedi 17 septembre 2022 à 17h45...

Ce sera un au revoir aux chevaux pour Laurence avant le départ et une photo de groupe pour ne pas oublier cette belle journée.

 

Bientôt....

A la demande générale, je suis en réflexion pour de nouvelles randonnées ! Alors à bientôt..... 

 

Merci à Aurélie, Christelle, Laurence, Louise, Marko et Maxime pour cette superbe ambiance et merci à Thomas et Maryse qui ont permis cette randonnée.